DuoDay, une porte ouverte

Témoignage
04/02/2019

DuoDay ce n’est qu’une journée. Une journée c’est très court et soyons clairs, ça ne change pas le monde. Mais parfois, juste une porte ouverte …

L’histoire est celle de Guillaume*, qui avait intégré quelques années auparavant l’ESAT du Nivolet, en Savoie, avec un objectif clair : retrouver un emploi en milieu ordinaire à moyen terme. Son projet personnalisé a été construit en collaboration avec l’équipe de l’ESAT, autour de 3 axes :

  • Mobiliser sa capacité d’adaptation,
  • Valoriser son activité, la qualité de son travail, sa capacité d’intégration,
  • L’inscrire sur des actions concrètes hors milieu protégé pour répondre à son souhait de changement.

Oui mais ! Comment convaincre les entreprises d’oser accueillir un collaborateur en situation de handicap pour la première fois ?

L’entreprise Savoie Déchets, tout en remplissant ses obligations légales avait comme tant d’autres des freins à l’intégration de travailleurs handicapés en raison de métiers à la fois pénibles et conditionnés à des habilitations et certifications très techniques. Mais ce DuoDay, après tout, ce n’est que pour une journée, on ne prend pas un grand risque n’est-ce pas ?

Notre trio Guillaume, Savoie Déchets et Esat de Nivolet se sont donc lancés dans l’aventure DuoDay, avec une véritable collaboration en amont pour préparer le jour J.

Et ce fut un jour J de rencontres, de découvertes et d’enthousiasme partagés, mais aussi un jour J qui a fait naître des projets pour l’avenir. Car quelques mois plus tard, Guillaume ré-intégrait l’entreprise Savoir Déchets grâce à un dispositif plus long : le Contrat de Mise à Disposition. Celui-ci offre la possibilité d’une mission régulière en entreprise tout en restant rattaché à l’établissement d’accompagnement, pour une progression vers l’intégration en douceur et en sécurité pour tous ses acteurs.

Parfois, juste une porte ouverte …

* Le prénom a été modifié pour respecter la volonté de notre protagoniste.