Entretien avec Wannes Marivoet, coordinateur du DUODay Belgique

Témoignage
08/04/2019

L’histoire est née il y a 10 ans en Belgique et ça se célèbre ! Au programme : raison d’être, impact, évolution et futur de DUOday Belgique.

Wannes Marivoet, vous êtes le coordinateur DUODay en Belgique, pouvez-vous nous raconter comment est né le dispositif chez vous ?

Chez GTB, l’équipe spécialisée dans la médiation qui accompagne à l’emploi des personnes en situation de handicap*, nous étions à la recherche, il y a plus de dix ans, de nouvelles méthodes alternatives pour faire découvrir aux entreprises les compétences de notre groupe cible spécifique. Nous avons puisé notre inspiration en Irlande, où un premier Job Shadow Day a été organisé en 2008. Nous avons ramené le concept en Flandre et lui avons donné notre propre interprétation, basée sur notre contexte particulier.

Qui sont vos partenaires ?

Dès le début, nous avons choisi de ne pas écrire cette histoire seuls. Nous avons mis en place un partenariat avec le VDAB (Vlaamse Dienst voor Arbeidsbemiddeling en Beroepsopleiding / Office flamand de l’emploi et de la formation professionnelle). Il s’agit du service public flamand qui réunit l’offre et la demande sur le marché de l’emploi et qui a surtout pour mission d’assurer le placement et l’accompagnement à l’emploi des chômeurs.

En outre, les services spécialisés de formation, d’accompagnement et de placement font également partie du partenariat. Ils sont réunis au sein de l’organisation De Werkplekarchitecten.

Les trois plus grandes organisations patronales sont également partenaires de DUOday. L’Union des Entrepreneurs indépendants (UNIZO) est également concernée en tant qu’association d’entrepreneurs, de petites et moyennes entreprises et de professions libérales. Voka, le réseau flamand d’entreprises, qui compte environ 18.000 membres, soutient également l’action. Verso, l’association des entreprises non marchandes, est le troisième partenaire du côté des employeurs. Il s’agit de l’organisation patronale intersectorielle pour le secteur à profit social en Flandre.

Quels étaient vos objectifs, vos enjeux ?

Débuts modestes, grandes ambitions En 2010, nous avons lancé le premier DUOday à petite échelle dans la région de Hal-Vilvorde. Notre objectif ultime : augmenter le taux d’emploi des personnes en situation de handicap à l’emploi. Aujourd’hui, le taux d’emploi de ce groupe est d’environ 43 % contre plus de 73 % pour le reste de la population active.

La grande ambition d’influencer directement le taux d’emploi peut être qualifiée d’enthousiasme naïf. La réalité, et c’est ainsi que nous l’avons vécue, est plus complexe et dépend de nombreux facteurs.

L’impact de DUOday réside d’abord dans la création d’opportunités de rencontres pour les demandeurs d’emploi, les employeurs et les intermédiaires.

L’une des conditions essentielles pour changer la mentalité des employeurs, consiste à leur apprendre à connaître et à découvrir le groupe cible. Dès le début, les intermédiaires ont saisi toutes les occasions pour présenter le concept de DUOday aux employeurs et aux responsables RH. Ils évoquent non seulement les compétences – souvent cachées – des demandeurs d’emploi mais également les possibilités de soutien et de recrutement.

Cette carrière duo représente une véritable opportunité tant pour les demandeurs d’emploi que pour les employeurs et leurs employés. Les employeurs et leurs employés découvrent l’engagement et les aptitudes des demandeurs d’emploi. Ces derniers ont la possibilité de démontrer leur talent et peuvent confronter leur idée d’un job déterminé à la réalité.

Pour les intermédiaires, DUOday est une excellente occasion de découvrir, de façon très informelle, des entreprises et leurs besoins spécifiques ainsi que leurs aspirations en ce qui concerne leur politique du personnel. Les nombreux contacts directs avec des chefs d’entreprise et des responsables RH permettent aux intermédiaires d’anticiper avec plus de précision les défis auxquels les entreprises sont confrontées.

Comment les choses ont elles évolué en 10 ans ?

Nous sommes sans cesse en mouvement. En 2010, nous avons débuté avec 37 duos. Lors du dernier DUOday en 2018, 659 duos ont été formés dans toute la Belgique. Ces dernières années, environ 5000 demandeurs d’emploi ont expérimenté cette journée d’expérience professionnelle et presque 4000 entreprises y ont participé.

Toutefois, changer les mentalités et finalement augmenter le taux d’emploi ne se fait pas en 1 an… et même pas en 10 ans. Nous sommes sans cesse à la recherche de nouvelles entreprises et de nouvelles opportunités pour permettre aux personnes en situation de handicap d’effectuer un stage ou de travailler. DUOday a déjà ouvert de nombreuses portes mais le travail est à recommencer chaque année car ce contexte est lui aussi en évolution constante : les entreprises changent ainsi que les responsables au sein des organisations, et le contexte économique et social est lui aussi sans cesse en mouvement.

Et l’évolution concerne également DUOday. Chaque année, nous révisons et affinons le concept grâce à nos propres expériences, aux enseignements que nous tirons de nos interactions avec les entreprises et aux nombreuses réactions que nous recevons.

Ce dont nous sommes absolument convaincus après 10 ans, c’est que DUOday est une action très efficace pour les entreprises en guise de tremplin vers davantage de formation en entreprise et d’emploi.

DUOday continue également à se développer en Europe. Cette année, l’Irlande, l’Irlande du Nord, l’Écosse, la Belgique, le Luxembourg, la France, l’Allemagne, la Hongrie, la Finlande, la Suède, le Portugal, la Grèce et probablement aussi l’Espagne et la Lituanie participent à l’initiative.

Comment voyez-vous la suite ?

Les dix dernières années, GTB a remis environ 25.000 personnes au travail. DUOday est un outil essentiel pour aider GTB à réaliser ses objectifs. DUOday est orienté sur l’action, est attractif et très accessible.

En Flandre, nous souhaitons nous développer avec GTB dans notre rôle de puissant partenaire commercial. Nous misons encore plus sur la qualité de nos services aux entreprises. Des informations fiables sur les possibilités de soutien et le suivi de nos contacts sont les deux piliers de notre approche des employeurs. DUOday nous aide déjà à ouvrir les portes des entreprises.

C’est pourquoi, au cours des prochaines années, nous souhaitons miser pleinement sur DUOday. En effet, une telle dynamique est indispensable. Toutefois, pour nous, DUOday a lieu chaque jour, avec des stages de courte et de longue durée qui peuvent être organisés à n’importe quel moment. Néanmoins, la création d’une journée particulière dans l’année permet de focaliser toute l’attention sur le thème le travail par et avec des personnes en situation de handicap. Cette dynamique est indispensable pour avoir un impact maximal auprès des entreprises, des demandeurs d’emploi, de nos collaborateurs, de nos partenaires et auprès de l’opinion publique. Et l’organisation d’un DUOday au même moment dans toute l’Europe ne fait que renforcer l’histoire.

Ensemble, nous en sommes capables…

(*) GTB est le service de médiation qui accompagne à l’emploi les personnes en situation de handicap pour des raisons sociales, médicales, psychiques, sensorielles, physiques ou à cause de difficultés d’apprentissage.