Créer des synergies pour créer de l’emploi

Témoignage
01/04/2019

Souvent emploi et handicap = dispositifs, organismes, structures. Derrière cela il y a d'abord des hommes et des femmes qui ensemble se mobilisent, se rencontrent, lèvent les barrières, osent.

Et c’est cela qui n’est pas toujours simple : créer la rencontre. Chacun d’entre nous dans nos univers professionnels avons nos enjeux, nos contraintes de temps, nos codes, nos préjugés. Prendre le temps de sortir de sa zone de confort n’est forcément pas à l’ordre du jour.

DuoDay a pour simple ambition d’offrir une opportunité de rencontre. Ensuite c’est à celles et ceux qui ont accepté de tenter l’expérience d’inventer la suite.

C’est ce qui s’est passé avec Marie-Annick, licenciée pour inaptitude physique sur son poste dans la grande distribution à l’âge de 54 ans. Après deux années de doutes et de démarches infructueuses elle a intégré en 2018 le service Emploi accompagné porté par l’ADRH Gard, spécialisé dans l’inclusion des personnes handicapées dans les espaces de la vie sociale et professionnelle. Là, elle est accompagnée par un « job coach », Jean-Pierre, qui bâtit avec elle un plan d’action global.

L’envie d’Annick est de travailler dans les métiers du bien-être, de mettre ses compétences au service de la qualité de vie des autres. Le projet se dessine autour de l’animation pour personnes âgées résidentes en EHPAD. Encore faut-il, avant d’aller plus loin, pouvoir mettre un pied en entreprise et valider sur le terrain l’idée qui a germé.

C’est via le dispositif DuoDay que Jean-Pierre a contacté Véronique, directrice d’un EPHAD voisin, « Les cinq sens » à Garons, pour lui proposer d’accueillir Marie-Annick le temps d’une journée. Elle a été à l’écoute, a adhéré au concept et a mobilisé ses collaborateurs. Ainsi Marie-Annick a pu découvrir très concrètement le métier en binôme avec une animatrice. A l’issue de cette journée tous ont souhaité poursuivre sur une période plus longue.

Une PMSMP (période de mise en situation en milieu professionnel), dispositif de la boîte à outils traditionnelle de Cap Emploi, a donc être mise en place et suivie d’une formation diplômante d’animatrice en gérontologie. Fin de la formation en juin 2019. Souhaitons à Marie Annick une belle réussite et un avenir professionnel épanouissant!

Rencontres + synergie d’acteurs = parcours d’emploi. CQFD !